Article publié dans Science et Politique le 13 avril 2012

Les plus nationalistes disent souvent que les Québécois sont “à genoux” devant le Canada. La réalité c’est que les québécois sont bien assis sur leur gros derrières et se font vivre, tel des Bougons.

bougon

Les québécois devraient regarder ce qui se passe en Alberta. Le WildRose Party, un parti de droite libertarien, y est favori pour remporter les élections provinciales.

L’Alberta paye 21 milliards de plus au Canada que ce qu’elle reçoit en services, alors qu’au Québec on recoit plus de 8 milliards par an en péréquation. L’Alberta paye pour nos garderies à 7$, nos frais de scolarité les plus bas au Canada et tous nos luxueux programmes sociaux, alors qu’eux ils n’en ont pas. Eux ils ont la prospérité économique et un taux de chômage quasi-nul parce qu’ils exploitent leurs ressources. Ici au Québec, les écolos “anti-toutte” nous empêchent de développer nos richesses minières, les gaz de schiste, le pétrole dans le golfe et autres.

Si ce parti arrive au pouvoir, il va tout mettre en oeuvre pour faire réévaluer le programme de péréquation. Non par parce qu’ils nous haissent, mais simplement parce qu’ils sont tannés de payer pour les autres depuis des années. On vit au dessus de nos moyens, avec l’argent des autres. Qu’est-ce que le Québec ferait sans le chèque de B.S. de 8 milliards par an? Parce que même avec ce 8 milliards, on peine à boucler le budget! Il faudrait faire des coupures majeures, augmenter considérablement les frais pour les services et certains programmes seraient abandonnés. La hausse des frais de scolarité serait bien plus importante que la faible hausse actuelle.

Depuis trop longtemps le Québec se laisse vivre, et quand ça fait pas l’affaire on brandit la menace de la séparation! Et comme on chiale tout le temps, le Canada cède des pouvoirs et autres babioles pour nous contenter, mais on continue de chialer encore.

Article complet dans Science et Politique


   Articles pertinents :