Lettre ouverte de Bernard Landry publié dans Canoe.ca le 5 décembre 2011

Paul Piché a écrit récemment dans ces pages un texte magnifique qui fut présenté comme il méritait de l’être. Dès ma lecture terminée, l’idée m’est venue de lui écrire pour le féliciter de sa lucidité et de son courage. Avant que je ne retrouve ses coordonnées, un invraisemblable hasard fit que je le croisai rue Bernard à Outremont. J’ai donc pu lui dire avec ferveur et en direct ce que je pensais de son texte et en même temps de lui dire personnellement.

D’abord, je lui ai dit que même si la politique n’était pas sa vocation première, mière, il n’y a pas beaucoup de gens de politique qui auraient pu mieux écrire sur le sujet dont il a traité. Je lui ai dit que j’aurais été fier de l’avoir écrit moimême et que je l’aurais aussi cosigné avec lui sans changer une virgule.

Voir dans Canoe.ca


   Articles pertinents :