À l’approche des 25 ans du second référendum sur la souveraineté du Québec, le 30 octobre, un document confidentiel préparé par la fonction publique en vue d’une victoire du oui est montré au public pour la première fois.

 

Carl Grenier en entrevue dans sa résidence à l’été 2018, quelques mois avant son décès causé par un cancer généralisé à 74 ans. Sur ses genoux, le rapport confidentiel du Secrétariat temporaire pour l’examen des relations économiques après la souveraineté.

Article de RADIO-CANADA