18e conférence:
La bataille pour le français: la création du MQF 1969-1976

L’unilinguisme anglais des milieux d’affaires et dans les commerces avive les sentiments identitaires des Canadiens français qu’on refuse de servir en français et qui se font dire Speak White. Les Canadiens français relèvent la tête et n’acceptent plus d’être traités comme une minorité soumise alors qu’ils forment la majorité de la population du Québec