Le réseau d’éducation postsecondaire français est appelé à s’effondrer à Montréal

Quelle est la situation du français comme langue des études post-secondaires à Montréal? J’ai interviewé le chercheur indépendant Frédéric Lacroix pour qu’il nous éclaire sur cette question.

 

 

Article du Journal de Montréal

 

 

Mathieu Bock-Côté: 
Nous apprenions ce matin que le cégep Dawson, le plus gros cégep du Québec, n’accepte que 30% des demandes d’admission qu’il reçoit. Que signifie ce pourcentage? Que Dawson est tout simplement un établissement d’excellence? Ou autre chose?