COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Des parlementaires québécois se joignent à la SSJB pour répondre à Trudeau et appuyer Carles Puigdemont

 

Québec, 1er mai 2019 – Lors d’un point presse à l’Assemblée nationale, le Président général de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, Maxime Laporte, la co-porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé, le député péquiste Joël Arseneau et la députée indépendante Catherine Fournier ont réitéré leur appui à la contestation par Carles Puigdemont de la décision du gouvernement canadien de l’empêcher de rendre visite aux Québécois. Ils réclament du premier ministre Justin Trudeau des clarifications sur la position du Canada. À cet égard, le gouvernement canadien a ignoré, depuis lundi, les nombreuses requêtes des Québécois.

Un dangereux précédent

M. Laporte a fait valoir : « En tant que société, on ne peut laisser Justin Trudeau établir un tel précédent qui fait reculer la démocratie. Le Premier ministre du Canada, en se lavant les mains du cas Puigdemont, tient une position proprement politique ; une position de complaisance vis-à-vis de l’autoritarisme espagnol. À l’instar de M. Legault, nous lui demandons des explications, car en effet, la position du Canada n’est pas défendable. »

«Il n’y a aucune bonne raison pour que le Canada refuse à M. Puigdemont de rendre visite aux Québécois. On parle de l’ancien président de la Catalogne, légitimement élu par le peuple catalan. Par ailleurs, soulignons que la Catalogne constitue un partenaire économique de choix pour le Québec et le Canada. Le Canada erre dangereusement en semblant accréditer l’idée qu’organiser un référendum puisse constituer une infraction criminelle. C’est honteux. »

La SSJB « ne ménagera aucun effort afin que M. Puigdemont vienne faire résonner ici, au Québec, sa parole libératrice. Encore une fois, nous exigeons qu’Ottawa révise immédiatement sa position. »

Fondée en 1834 dans la foulée du mouvement patriote, la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal est notamment à l’origine de la Fête nationale du Québec. Grande timonière du combat pour le français en Amérique du Nord, elle œuvre à l’avancement des droits, du statut et de l’indépendance du peuple québécois.

-30-

Pour information et demande d’entrevue (Maxime Laporte) :
Louis-Philippe Dubois, conseiller spécial
lpdubois@ssjb.com,