L’entreprise doit s’excuser à un couple Franco-Ontarien
et leur payer 21 000 $ en guise de dommages

 

Lire l’article complet du  JOURNAL DE QUÉBEC