Article de l’Agence QMI publié sur Langue de Travail le 13 février 2012

La mairesse adjointe de South Stormont, Tammy Hart, a déjà dénoncé l’affichage en français dans le passé.

«La politique linguistique est une flagrante injustice contre les citoyens anglophones de la région», a-t-elle dit.

Le maire McGillis soutient aussi que les droits linguistiques ne devraient pas empêcher une personne de trouver du travail.

La présidente du conseil de direction du HCC, Helene Periard, craint que la résolution du conseil municipal de South Stormont nuise à la campagne de financement de l’hôpital.

Elle a toutefois défendu la politique sur le bilinguisme parce que celle-ci donne à l’établissement les habiletés à servir la clientèle francophone de la communauté.

Voir sur le site de Langue de travail


   Articles pertinents :