Article paru dans la rubrique Argent de LCN le 8 janvier 2010.

La distribution d’une circulaire unilingue anglophone par le détaillant Brick dans de nombreux foyers de Montréal est dénoncée par la Société St-Jean-Baptiste.

Un citoyen de Laval se serait même fait offrir 25 $ lorsqu’il s’est plaint à l’entreprise.

Claude Dumoulin, habitant le quartier Laval-des-Rapides, a téléphoné à Brick pour protester contre sa circulaire unilingue anglophone. L’entreprise lui a expliqué qu’il s’agissait d’une erreur d’imprimerie et lui a offert un dédommagement de 25 $.

La Société St-Jean invite les citoyens à communiquer avec Brick afin de réclamer, eux aussi, leurs 25 $ et demander une circulaire bilingue.

Lire l’article dans le site Internet de LCN


   Articles pertinents :