Article de Anne-Laurence Gollion paru dans L’Express.fr du 6 juillet 2010.

Des assertions qui font enrager le président de la société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, Mario Beaulieu: « L’indépendance du Québec, c’est une nécessité géopolitique pour assurer l’avenir du Français en Amérique ». Le président du Conseil de la souveraineté du Québec, Gérald Larose accuse Lafond de versatilité concernant la question québécoise et accuse le « premier homme » du Canada de révisionnisme depuis qu’il occupe les premiers rangs protocolaires: « Lafond fait de la désinformation. C’est son rôle. Il a à produire une fiction ».

Lire l’article dans le site Internet de l’Express


   Articles pertinents :