Chroniques Gilles Proulx publié dans le Journal de Montréal le 23 décembre 2011

Le nouveau Canadien de Montréal est à l’image et à la res-semblance de ce qu’est devenue son ancienne maison : le Forum Pepsi. Il y a eu métamorphose pour le pire.

Notre temple du hockey est devenu un vulgaire hangar à gugusses où l’on a l’impression de s’être égaré quelque part dans le Laval ou le Brossard commercial. Pareillement, l’équipe a perdu son âme. Au moment de son déménagement, les fantômes n’ont pas suivi.

Quel rapport entre la Sainte-Flanelle du temps de Maurice Richard et la concession qui s’est expurgée volontairement de ses Québécois ? Aucun. Le Canadien de Montréal n’existe plus. Cette équipe pourrait être celle de Cincinnati. Les joueurs du CH se sentiraient autant chez eux là-bas que chez nous.

L’autre semaine, je vous avais promis de vous dévoiler mon programme idéal pour souligner le 370e anniversaire de la Montreal City, qui a vu le jour le 18 mai 1642. C’est alors qu’arrivaient chez nous Maisonneuve, Vimont, Jeanne-Mance, Marguerite-Bourgeoys et compagnie. J’aurais imaginé un immense défilé qui partirait du stade olympique dans l’Est pour aller jusqu’à l’ancien Forum dans l’Ouest, puisque notre (ancienne) équipe de hockey y a gagné toutes ses coupes Stanley.

MOURIR PENDANT 370 ANS…

Voir dans le Journal de Montréal


   Articles pertinents :