Que faire pour protéger la langue française ? Il faut éviter les attitudes extrêmes : le déni du « tout va très bien, madame la marquise » ou le découragement du « nous sommes condamnés à disparaître ».

 

Article de  Pierre Fortin –  L’ACTUALITÉ