« Si on va sur Facebook, on va voir qu’il y a des groupes au Nouveau-Brunswick qui affichent des images qui sont très désobligeantes pour la communauté acadienne. Ça existe. »

–Michel Doucet, avocat spécialisé en droits linguistiques

 

Un autocollant sur la fenêtre arrière d’un véhicule montre un petit bonhomme anglophone urinant sur le drapeau acadien. photo : twitter @richardsaillant

 

 Lire l’article complet  ICI NOUVEAU-BRUNSWICK