Sophie Stanké, du Mouvement Québec français, tient un « constat d’infraction ». Derrière elle, la pancarte de la candidate Jency Mercier, où le slogan est uniquement en anglais.

Lire l’article complet du Journal de Montréal