Article de Lisa-Marie Gervais paru dans Le Devoir du 31 août 2010.

« Il aurait fallu régler ça même avant (la rentrée scolaire), aussitôt après le jugement. Le gouvernement libéral a gardé des gens dans l’ambiguïté et a créé des attentes chez ceux qui veulent utiliser les écoles passerelles », a déploré Mario Beaulieu, président de la Société Saint-Jean-Baptiste qui chapeaute la Coalition contre le projet de loi 103 composée notamment de partis d’opposition et de syndicats.

Lire l’article dans le site Internet du Devoir


   Articles pertinents :