Nabil Touati | Huffington Post

A la « Station F », Emmanuel a fait étape devant la «french tech». L’occasion de disrupter un marché bullish pour les early stagers.

 

POLITIQUE – Avant de s’envoler en direction du 17e Sommet de la francophonie qui s’ouvre ce jeudi à Erevan, Emmanuel Macron a fait étape devant la « French Tech » à la Station F où, comme à son habitude, il a maltraité… la langue française.

 

Plus disruptif que jamais, le président français a conquis son auditoire à grands coups de « take for good », « privacy », « space and defense », « early stage », « lead » et autres « commodity » empruntés à l’anglais. À n’en pas douter, la « start-up nation » a fait son grand retour dans le « process » présidentiel, comme le montre notre vidéo.

 

 

 

 

SOURCE