Article paru dans le site du journal Metro du 6 novembre 2011.

Le Mouvement dénonce le déclin du français à Montréal, particulièrement dans la langue d’affichage, le service à la clientèle et au travail.
Alors que débute le magasinage du temps des fêtes, l’organisme estime que cette période est propice pour revendiquer le respect du français de la part des commerçants. Le porte-parole du Mouvement, Mario Beaulieu, estime que les Québécois doivent faire «parler» leur pouvoir économique.

Il demande par ailleurs à la ministre responsable de la Loi 101, Christine St-Pierre, d’exiger de l’Office de la langue française qu’il impose des amendes aux contrevenants.
M. Beaulieu souhaite enfin que les citoyens feront des plaintes officielles à l’Office.

Lire l’article dans le site Internet du Metro


   Articles pertinents :