Communiqué de presse de Québec Solidaire publié sur CNW Telbec le 8 décembre 2011

Encore une fois, des exemples troublants de laxisme linguistique ont été révélés à la population. Par exemple, chez Bombardier, une entreprise authentiquement québécoise et fondée par un francophone, on est passé à l’anglais sous prétexte de commerce international.

« J’ai l’impression de revivre ce qui était la réalité quotidienne de nombreux travailleurs-ses québécois avant l’adoption de la loi 101. Il est plus que temps de réagir! Reprenons le flambeau de la fierté de travailler, de commercer et de vivre ensemble en français au Québec », ajoute madame David.

Québec solidaire est en campagne depuis plusieurs mois pour faire connaître ses propositions sur la souveraineté et la protection de la langue française.

Voir sur CNW Telbec

Voir sur CNW Telbec


   Articles pertinents :