Au plus vite l’indépendance!

La nation québécoise est attaquée dans ses compétences, dans ce qu’il y a de plus important, la langue française, dans ses valeurs, (…) c’est inacceptable », a lancé le premier ministre du Québec vendredi, au sortir du caucus présessionel des députés caquiste en prévision de la rentrée parlementaire.

Dès le tout début de l’exercice jeudi soir, l’animatrice a qualifié la Loi sur la laïcité et le projet de loi sur la langue française de «discriminatoires». Elle a même associé les deux législations québécoises au racisme.

Lire la suite …