Article de La Presse Canadienne paru le 19 juillet 2010.

Les divers représentants de la coalition dénoncent également ce qu’ils estiment être du «profilage racial» de la part des policiers au G20. Selon eux, ces derniers auraient arrêté quiconque parlait français et dont la voiture arborait une plaque d’immatriculation du Québec.

Le président de la SSJBM, Mario Beaulieu, a affirmé que le premier ministre du Canada, Stephen Harper, semble être atteint «du syndrome Jean Charest» puisqu’il refuse la tenue d’une enquête publique.

Lire l’article dans le site Internet de Metro


   Articles pertinents :