Gisèle Deschamps Lalonde (1933-2022)

Cette grande militante de l’Ontario français nous a quitté à l’Hôpital Montford à l’âge de 89 ans. Enseignante de formation et avocate, elle a une longue feuille de route. Sa vie a été dédiée à l’éducation et à sa communauté pour la défense du français.

La Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (SSJB) lui avait décerné le Prix Séraphin-Marion, le 30 septembre 2000 au Centre municipal d’Ottawa pour sa persévérance et son courage à la présidence de SOS Montford, pour la sauvegarde de l’Hôpital Montfort, seul hôpital universitaire francophone en Ontario qui était menacée de fermeture par le gouvernement. En solidarité avec SOS Montford, la SSJB avait convoqué une conférence de presse le 7 novembre, avait remis un chèque de 5 000$. Pour l’occasion, le drapeau franco-ontarien a été hissé devant la Maison Ludger-Duvernay.

Gisèle Lalonde et son groupe ont remporté une victoire historique en Cour divisionnaire de l’Ontario après une bataille de quatre ans.

La SSJB de Montréal offre ses condoléances à sa famille et à la communauté franco-ontarienne.

 

——
La SSJB de Montréal et sa Fondation J.-Donat Langelier remettent 5 000$ à Gisèle Lalonde de SOS Montfort. Guy Bouthillier, président de la SSJB et Marcel Henry, trésorier le 7 novembre 2000 (photo Jacques Lavallée, Studio Image en Tête)