Osons poser la question suivante : Est-ce que les projets de construction de remplacement sont égaux ou supérieurs au bâti traditionnel en place ? Si ce n’est pas le cas, arrêtons de démolir des bâtiments qui représentent de bons exemples de développement durable ou du moins plus durable que l’architecture de la banalité qui nous est généralement proposée.