Immunité accordée à Puigdemont :
L’étau se resserre sur Justin Trudeau et Pedro Sánchez

 

Montréal, 19 décembre 2019 – Aujourd’hui, le tribunal de justice de l’Union européenne a tranché en faveur des indépendantistes catalans. Le jugement permettra notamment à l’ancien président de la Catalogne, Carles Puigdemont, maintenant député européen, de bénéficier de son immunité parlementaire.

« Jusqu’ici, chaque fois qu’un tribunal, – autre qu’un tribunal espagnol -, a dû se prononcer sur des questions liées à la répression des indépendantistes catalans, l’issue s’est toujours révélée favorable à ces derniers, du moins à l’exercice de leurs droits démocratiques et fondamentaux (Allemagne, Belgique et maintenant Union européenne). »

« Nous vivons dans des sociétés de droit, censées protéger la démocratie. L’Espagne et le Canada doivent cesser d’outrepasser leur pouvoir vis-à-vis des fondements mêmes de notre civilisation moderne. Ils ne pourront pas continuer à se comporter ainsi, en fossoyeurs des droits des peuples. À ce jeu délétère, ils perdront et nous vaincrons ; la liberté triomphera de toute façon. »

« Il est évident qu’aujourd’hui,  Pedro Sánchez et Justin Trudeau doivent sentir que l’étau se resserre. », a fait valoir Maxime Laporte, Président général de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal.

 

 

 

Source : Louis-Philippe Dubois  SSJB

 

___

aussi :

El soberanismo de Quebec critica a España y Canadá tras sentencia del TJUE