En ces temps moroses, c’est une rarissime belle nouvelle. L’ancien premier ministre du Québec Jacques Parizeau, décédé le 1er juin 2015, sera honoré d’un monument officiel dans les jardins de l’Assemblée nationale.

 

Article dans LE JOURNAL DE MONTRÉAL