Article de Pierre Saint-Arnaud paru dans Cyberpresse le 16 septembre 2010.

«Le comédien Denis Trudel, qui sera le maître d’oeuvre du spectacle, estime que les données inquiétantes sur l’érosion du français à Montréal appellent à la mobilisation.

«Nous sommes passés en 2006 sous la barre des 50% de gens ayant le français comme langue maternelle. C’est scandaleux, c’est épeurant», a-t-il lancé en conférence de presse, jeudi, à Montréal.»

Lire l’article dans Cyberpresse


   Articles pertinents :