Voici un article qui dépeint l’opinion de Guy Rocher concernant le Projet de Loi-96. Il explique comment le gouvernement de l’époque aurait dû faire appliquer la Loi 101 lors de la création des cégeps. Il nous raconte également comment la langue et la culture sont indissociables. N’oublions jamais que si le français est le moteur de notre nation, la culture en est le véhicule.

La Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal croit que des dispositions similaires à celles de la loi 101 doivent s’appliquer à l’enseignement collégial. Nous croyons également que les mesures annoncées dans le projet de loi 96, bien qu’appréciables, sont insuffisantes, et nous réaffirmons que seule l’indépendance du Québec incarne une voie viable et pérenne en ce qui a trait à la protection du français sur notre territoire.

 

Pour lire l’article dans LE DEVOIR
➡️ https://www.ledevoir.com/…/projet-de-loi-96-la-langue…