De plus en plus de gens acceptent de se laisser inférioriser, banaliser et coloniser sous prétexte que l’anglais, ou plutôt l’américain, serait la langue universelle. Or, la langue universelle n’existe pas. Ce qui existe universellement c’est la diversité des langues.

 

Article dans LE DROIT