Texte de La Presse canadienne paru dans L’Acadie nouvelle du mardi 25 août 2009

Or, soutient la SSJBM, les changements apportés depuis dix ans au programme du primaire et du secondaire sont nettement insatisfaisants, tant au niveau des contenus que du nombre d’heures accordé à l’histoire. De plus, l’organisme considère tout à fait inacceptable le fait que seulement cinq pour cent des étudiants au niveau collégial suivent un cours portant sur l’histoire ou la société québécoise.

A son dernier congrès en mars, la SSBM a fait de la promotion de l’enseignement de l’histoire l’une de ses grandes priorités. Pour mettre sur pied cette coalition, elle a élu deux historiens à son Conseil général, soit Josiane Lavallée et Robert Comeau.

La Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (SSJBM) veut favoriser la création d’une grande coalition pour la promotion de l’enseignement de l’histoire au Québec, comme elle l’avait fait au début des années 90.

Dans un communiqué de presse émis lundi soir, le président de la SSJBM, Mario Beaulieu, note que plusieurs recommandations émises par cette coalition et par le Rapport Lacoursière de 1996 n’ont été que partiellement réalisées. Selon ces recommandations, le ministère de l’Éducation devait offrir des cours d’histoire à chaque année du primaire et du secondaire, et augmenter les cours d’histoire au niveau collégial.

Après avoir consulté divers intervenants et enseignants en histoire inquiets de la dérive actuelle des énoncés et des contenus de programme, la SSJBM a établi un projet de plateforme à partir de laquelle elle entend former la coalition.

Elle lance un appel au plus grand nombre possible d’associations et d’organismes d’enseignants, de parents, de citoyens, de professeurs et de chercheurs préoccupés à divers titres par l’enseignement de l’histoire.

Cette plateforme demande au ministère de l’Éducation des changements majeurs et précis en ce qui a trait à la place de l’enseignement de l’histoire et de ses contenus tant au primaire, au secondaire, qu’au collégial et à l’université.

Source :


   Articles pertinents :