Jean-Marc Salvet :

« Voilà pourquoi le devoir fondamental de tout gouvernement québécois est d’assurer non seulement la pérennité de la langue française au Québec, mais son épanouissement constant. »

 

Lire l’artice complet de Jean-Marc Salvet dans LE DROIT