Le Carrefour mise sur l’improvisation, le cinéma, le jeu et autres activités culturelles.

Le Carrefour interculturel de francisation et d’immersion mise sur une nouvelle approche ludique pour améliorer la connaissance du français chez les travailleurs allophones. Improvisation, cinéma, jeux de mots et conversation française, de même que bon nombre de visites culturelles et d’activités de plein air sont proposées dans le grand Montréal à leur intention. Bénéficiant du soutien financier de l’Office québécois de la langue française, le Carrefour a réussi à mobiliser plusieurs acteurs dans son aventure, dont la Ligue nationale d’improvisation et le Théâtre Outremont.

Visant principalement les travailleurs des secteurs de la culture, des communications, de l’industrie numérique et du tourisme, incluant l’hôtellerie et la restauration, les ateliers, à coût très abordable, sont d’une durée de 10 semaines.

Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site de la Fondation pour la langue française.

 

 

SOURCE