Sarah Daoust-Braun | TVA Nouvelles

 

Le drapeau du Québec fera son apparition pour la première fois de l’histoire de Montréal lundi dans la salle du conseil de l’hôtel de ville, alors que la métropole avait été critiquée dans les derniers mois pour ne pas faire une bonne utilisation du fleurdelisé.

L’administration de Valérie Plante a confirmé que le drapeau du Québec sera arboré lundi lors du conseil municipal, tout comme le drapeau du Canada. Montréal avait annoncé au début du mois de novembre son intention de se conformer à la loi et au règlement sur le drapeau du Québec à partir du 19 novembre.

Le drapeau national doit être déployé dans la salle où siège le conseil d’une municipalité, et en tout endroit où la bannière d’une ville est affichée, ce qui n’était pas le cas jusqu’à présent dans la salle du conseil.

Selon l’historique, le drapeau national n’avait jamais été déployé dans la salle du conseil, a indiqué la Ville de Montréal.

«C’est un premier pas, mais c’est un pas très timide, c’est à des années-lumière de ce que la mairesse doit faire», a commenté le journaliste retraité Gilles Paquin, qui juge ce geste comme une «goutte dans l’océan».

M. Paquin et Jean-Pierre Bonhomme avaient mis en demeure en juin la métropole pour qu’elle se conforme à la loi sur le drapeau national. Ils n’ont plus l’intention de mener des procédures judiciaires puisque la Ville a reconnu la loi.

«De toute évidence il va falloir qu’on talonne cette administration parce qu’elle est de mauvaise volonté», a soutenu Gilles Paquin, qui ne comprend pas pourquoi le reste des bâtiments municipaux en arrondissement ne sont toujours pas conformes.

Un inventaire dans tous les arrondissements doit être réalisé dans le cadre d’une deuxième phase puisque que la loi s’applique aux autres lieux où Ville déploie sa bannière.

«Nous continuerons l’inventaire qui demeure somme toute assez laborieux, avait indiqué Valérie Plante lors de l’annonce en novembre. Il y a des problématiques liées à la logistique, l’espace et les coûts, mais je sais que ça avance très bien.»

 

Ordre de préséance

L’ordre de préséance sera aussi respecté lundi à la Place Vauquelin, à côté de l’hôtel de ville, a précisé l’administration de Valérie Plante. Le drapeau du Québec sera placé au centre, entre celui du Canada et celui de la Ville.

«Selon l’historique, l’administration du maire Jean Drapeau avait adopté la position du gouvernement fédéral, soit de donner [l’ordre de] préséance au drapeau de l’État, lorsque les drapeaux du Québec et du Canada sont arborés. Les administrations qui se sont succédé depuis ont conservé ce statu quo», a expliqué la Ville.

Jean Drapeau a été maire de Montréal de 1954 à 1957, et de 1960 à 1986.

 

Rappel à l’ordre

La métropole avait été rappelée à l’ordre en janvier par le ministère de la Justice parce qu’elle ne faisait pas une bonne utilisation du drapeau du Québec. Une manifestation pour faire pression sur la métropole avait aussi été organisée au mois d’août.

Après avoir été mise en demeure, la Ville avait indiqué à cette époque qu’elle était « soucieuse » de respecter ses obligations et avait rappelé qu’elle était en train de réviser sa politique de pavoisement, qui date de 1996.

 

 

 

 

SOURCE