par Élaine Des Lauriers    |  Le Patriote

Voici quelques expressions utilisées dans de mauvais contextes ou tout simplement empruntées à l’anglais alors qu’il existe des façons bien françaises de les exprimer.

 


Année fiscale    >   Exercice financier
Année fiscale est un calque de fiscal year. On devrait plutôt parler d’exercice financier. En français, l’adjectif fiscal se rapporte au fisc, à l’impôt. « Les mesures de lutte contre les paradis fiscaux sont inefficaces. »


Année de calendrier     >   Année civile
Voici un autre calque de l’anglais, calendar year. En bon français, on utilisera année
civile. « Les statistiques de l’année civile précédente indiquent un taux de natalité à la hausse. »


À l’année longue    >   À longueur d’année
Cette expression vient de l’anglais all year long. On dira plutôt : À Cuba, il fait chaud
à longueur d’année.


Arche du pied    >   Cambrure du pied
Arche du pied est un calque de arch of the foot. Il faut plutôt dire : le joueur a glissé et s’est blessé à la cambrure du pied.


Arriver avec    >   Advenir
Voilà un anglicisme qu’on entend assez souvent. « Qu’est-ce qu’il arrive avec
ton frère ? » est un calque de What’s happening with your brother ? On peut tout
simplement dire « Qu’est-ce qu’il advient de ton frère ? ».


Aucuns, aucunes
Les pronoms indéfinis aucun et aucune s’emploient le plus souvent au singulier. Ils seront cependant au pluriel lorsqu’on les utilise avec des noms qui sont toujours au pluriel, comme frais, funérailles, archives, représailles, honoraires, etc. Ainsi, on dira : aucuns frais ne vous seront facturés.


Assistant-directeur    >   Directeur adjoint
On utilise encore trop souvent le calque « assistant-directeur ». Ainsi dans un article récent de La Presse, on soulignait « qu’on s’apprêtait l’hiver dernier à éliminer les postes d’assistants-directeurs au SPVM. ». On devrait plutôt parler ici de directeurs adjoints ou de sous-directeurs.


S’avérer vrai    >   S’avérer juste, exact
S’avérer faux   >   Se révéler faux, incorrect
S’avérer vrai est un pléonasme, s’avérer signifiant qu’une chose s’est confirmée. On dira donc « Sa décision s’est avérée juste », « Son histoire s’est avérée exacte » et « Les informations qu’il nous a données se sont révélées fausses ».


Background    >    Antécédents, arrière-plan
On retrouve parfois ce terme anglais pour parler du passé d’une personne, comme lorsqu’on fait une recherche avant l’embauche d’un employé. On parlera plutôt dans ce cas de formation ou d’expérience professionnelle. En photo ou en cinéma par contre, on parlera d’arrière-plan.


Ligne
Le mot anglais line est à l’origine d’un grand nombre d’anglicismes encore utilisés de nos jours. En voici quelques-uns.

En ligne Consécutif     >   de suite
Calque de on line. Roger a connu toute une soirée aux quilles, il a fait dix abats consécutifs.

Garder la ligne    >   Rester en ligne
Calque de to keep the line. Cela peut aussi être tout simplement « Ne quittez pas, je vous passe la directrice ».
Ligne de piquetage    >   Piquet de grève
Ligne d’attente    >   File d’attente
Ligne de produits     >   Gamme de produits, collection
Ligne ouverte    >   Tribune téléphonique


Bureau-chef    >     Siège social  ,  Maison mère
Bureau-chef vient de head office. On parle du siège social d’une grande entreprise et non pas de son bureau-chef. Dans le cas des sociétés religieuses, par contre, ce sera maison mère.

 

 

Sources :
Chouinard, Camil. 1300 pièges du français parlé et écrit au Québec et au Canada,
Éditions Libre Expression, 2001.
De Villers, Marie-Éva. Multidictionnaire du français, Québec Amérique, 2009.