Après la parution de son histoire dans les médias, une déferlante de haine s’est propagée à l’encontre d’un usager des transports en commun de Calgary, Rob Maciak. Ce dernier avait été expulsé d’un autobus le 13 septembre par une chauffeuse de Calgary Transit, qui l’aurait accusé d’avoir falsifié son billet, car deux des mots y étaient écrits en français : « adulte » et « journée ».

 

 

Lire l’article complet de Radio-Canada   Alberta