« Voilà une réforme qui sort de nulle part et qui pourrait ne conduire nulle part. » Telle était la fin de l’éditorial de Jean-Robert Sansfaçon en décembre 2003. Cette réforme était celle du nouveau ministre de la Santé de l’époque, Philippe Couillard, et elle fusionnait les CHSLD, les CLSC et les hôpitaux. Il est présentement beaucoup question de la réforme du Dr Barrette, qui a ajouté des couches successives au fondement de celle de 2003, d’où l’intérêt de retourner à la source.

 

Louise Harel  LE DEVOIR