Article publié sur Radio-Canada.ca le 1er mars 2012

« Comme si les jeunes immigrants débarquaient sur une planète historiquement aseptisée, sans valeurs communes. Après ça on s’étonne qu’ils ne s’intègrent pas à leur société d’accueil », a-t-elle ajouté.

photo radiocan

La Coalition pour l’histoire, un organisme créé en 2009 par la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal et qui milite pour le renforcement de l’enseignement de l’histoire au Québec, formule donc une série de recommandations qu’elle souhaite transmettre à la ministre de l’Éducation du Québec.

Dans son rapport intitulé Une histoire javellisée au service du présent, la Coalition propose entre autres d’augmenter de 350 à 500 le nombre d’heures consacrées à l’histoire. L’organisme recommande également au ministère d’apporter des modifications au baccalauréat d’enseignement d’histoire.

Déjà en décembre 2009, l’organisme avait lancé une pétition pour « une révision en profondeur du contenu des programmes d’histoire ».

Voir sur Radio-Canada.ca


   Articles pertinents :