Article de Tristin Hopper paru dans National Post le 16 août 2011. (Traduction par Jacinthe Béliveau)

Au Québec, la nouvelle appellation a soulevé l’ire des antimonarchistes. Mario Beaulieu, président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, a qualifié le geste de « plutôt insultant pour les Québécois » et a ajouté que cela n’améliorerait en rien les chances des Conservateurs au Québec. « L’armée mérite un meilleur nom que ça. » a dit M. Beaulieu.

Lire l’article dans le site du National Post


   Articles pertinents :