Article de Chantale Trottier publié dans Le Devoir le 16 mars 2012

«On pourrait dire du Québec, en reprenant la formule de l’historien français Pierre Nora, qu’il s’agit d’une nation-mémoire. Une nation qui a trouvé historiquement dans la narration de son propre parcours les raisons communes nécessaires à la poursuite d’un destin singulier.»

photo devoir

«Nécessaires, aussi, à la préservation d’une identité singulière. Une nation qui sait que la mémoire n’est pas qu’un souvenir plus ou moins vague, mais une matière identitaire fondatrice, surtout en démocratie.»

LIre l’article dans Le Devoir


   Articles pertinents :