Bravo aux élus de l’Assemblée nationale qui ont unanimement appuyé la motion déposée le 9 février par le ministre de la Justice du Québec.

Selon cette motion, l’absence de maîtrise d’une autre langue que la langue officielle et commune, le français, ne devrait pas constituer d’office une barrière pour accéder à la fonction de juge au Québec.
➡️ Texte intégral de la motion:
Considérant que la seule langue officielle du Québec est le français.
Considérant qu’au Québec la langue française est un incontournable dans toutes les sphères de la société.
Que l’Assemblée nationale réitère le principe de l’importance de l’exemplarité de l’État en matière de protection de la langue française.
Que l’Assemblée nationale affirme que la justice ne fait pas exception à cet important principe et que cela n’implique en rien de ne pas respecter les droits reconnus par la communauté québécoise d’expression anglaise.
Qu’enfin l’Assemblée nationale affirme que l’absence de maîtrise d’une autre langue que la langue officielle et commune, ne devrait pas constituer d’office une barrière pour accéder à la fonction de juge au Québec.