Au lieu d’embrasser le «.quebec», le gouvernement Couillard fit adopter en 2014 une directive afin d’en interdire l’utilisation.

PointQuébec obtint le suffixe et le droit de l’utiliser en novembre 2014, à l’époque du gouvernement Couillard (et Coiteux), pour qui, malheureusement, le souci du rayonnement du Québec était très faible.

Au lieu d’embrasser le «.quebec», ils firent adopter une directive afin d’en interdire l’utilisation ; et de lui préférer gouv.qc.ca! Le 18 novembre 2014, en chambre, les libéraux ont donc refusé de réitérer la «motion Bachand» de 2008.

Article du JOURNAL DE MONTRÉAL