Communiqué publié sur CNW Telbec le 15 décembre 2011

« Il est temps de s’affirmer et de se tenir debout pour faire respecter notre langue, notre culture et notre identité québécoises. Que restera-t-il de nous comme peuple si nous laissons reculer le français et piétiner nos valeurs? » C’est le cri du cœur lancé aujourd’hui par la chef du Parti Québécois, Pauline Marois, à l’occasion d’une conférence de presse qu’elle tenait en compagnie de la députée d’Hochelaga-Maisonneuve et porte-parole en matière de laïcité, Carole Poirier, et du député de Drummond et porte-parole en matière de langue, Yves-François Blanchet.

« Depuis les dernières années, on remarque d’importants reculs lorsqu’il est question de faire respecter notre langue et nos valeurs. Le français est en perte de vitesse. Dans les entreprises, la langue de travail est de plus en plus l’anglais et dans l’affichage, la loi 101 est de moins en moins respectée. Nos valeurs communes, la primauté du français, l’égalité hommes-femmes, la laïcité dans les institutions publiques et la valorisation de la culture québécoise, sont constamment bafouées au nom du multiculturalisme canadien. C’est inacceptable. Il y a des limites à laisser piétiner nos valeurs par un gouvernement libéral qui refuse d’agir en ce domaine », a déclaré Pauline Marois, en soulignant que le Parti Québécois est la seule formation politique qui a des solutions concrètes pour protéger notre identité.

Voir dans La Presse


   Articles pertinents :