Article de Brian Myles paru dans Le Devoir du 20 janvier 2011.

Le Bloc québécois, le Barreau et la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (SSJBM) ont réitéré hier l’importance que la Cour suprême se dote de juges bilingues afin de garantir l’accès à la justice des francophones.
La conférence, à laquelle prenait également part le président de la SSJBM, Mario Beaulieu, les avocats Stéphane Handfield et Gérard Lévesque et le directeur général de la clinique Juripop, Marc-Antoine Cloutier, a permis de lever le voile sur les grandes et petites atteintes aux droits des francophones de subir un procès dans leur langue maternelle.

Lire l’article dans Le Devoir


   Articles pertinents :