Le président général de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, Me Maxime Laporte et la présidente du comité de sélection, Madame France Langlais ont le plaisir de dévoiler le nom de la récipiendaire du Prix Hélène Pedneault 2019, il s’agit de Madame Joséphine Bacon.

Joséphine Bacon est une véritable ambassadrice pour le peuple Innu et un modèle pour les jeunes femmes dont elle a tracé le chemin. On peut affirmer que pour l’ensemble de son œuvre de traductrice et poète, madame Bacon représente bien les caractéristiques qui animaient Hélène-Pedneault, particulièrement au sujet de l’environnement.

 

Courte biographie de Joséphine Bacon

  • Depuis plus de quarante ans, elle enseigne la langue Innu-aimun; elle a donné de nombreux ateliers et conférences dans plusieurs communautés autochtones du Québec.
  • Elle a étudié avec des linguistes, devient traductrice et collabore avec des cinéastes dont Gilles Carle et Arthur Lamothe.
  • u une formation de l’Office national du film du Canada et devient documentariste dont les premières réalisations ont lieu en 1977.
  • En 2002, elle participe aux treize émissions de la série télévisée Mupu, la série Carcajou Mikun, Finding our talk.
  • En 2009, elle publie son premier recueil Bâtons à message/Tshissinuatshitakana à Mémoire d’encrier. Elle a aussi écrit d’autres recueils de poésie avec la même Maison d’éditions.
  • Elle fut auteure et parolière des textes d’enchaînement du spectacle de Chloé Sainte-Marie : Nitshisseniten e tshissenitamin.
  • Elle a monté une exposition à la Grande Bibliothèque du Québec : Matshinanu – Nomades.
  • Du côté des distinctions, elle a reçu un Doctorat Honoris Causa de l’Université     Laval; le Prix International Ostana – écritures en langue maternelle; membre de l’Ordre des Arts et des Lettres du Québec, 2018; Officière de l’Ordre de la ville de Montréal, 2018 et le Prix Samuel-de-Champlain, 2019.

.

photo.pierrenicolas@gmail.com

 

Le Prix Hélène-Pedneault

Créé en 2015 par la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, le Prix Hélène-Pedneault rend hommage à une femme qui contribue de manière exceptionnelle à l’avancement et à l’affirmation de la société québécoise par son engagement dans la lutte pour l’amélioration de la situation des femmes, et ce, dans une perspective de justice sociale et de respect de l’environnement.

Domaine ou champ d’action : culture et communications, éducation, santé, sciences (pures ou humaines), droit, travail ou autre.