Lettre ouverte d’Andrée Ferretti à Pauline Marois publié sur le site sisyphe.org le 22 août 2012

«Très estimée Pauline Marois,

Vous qui avez gouverné dans une Assemblée nationale, constamment assujettie aux Lois constitutionnelles du Parlement canadien et aux lois circonstancielles des partis canadiens, vous savez mieux que quiconque que le seul véritable changement favorable à l’essor de la nation québécoise dans tous les domaines de l’activité collective, sera celui de l’avènement de l’indépendance du Québec.

Vous savez mieux que quiconque que toutes les lois québécoises, même celles qui relèvent en principe de la juridiction exclusive du Québec, sont susceptibles d’être déclarées fautives dans la Fédération canadienne et qu’elles sont dès lors passibles des peines infligées par la Cour suprême, telle la Loi 101 qui n’a cessé d’être charcutée, depuis son adoption en 1977.

François Legault le sait aussi bien que vous, mais lui, il s’en fout, son seul but étant devenu de démolir le Québec, de le réduire à un vaste marché aux puces où tout est à vendre, le matin, aux plus offrants, à la fin de la journée, à n’importe quel prix. […]»

Lire la lettre complète sur le site sisyphe.org


   Articles pertinents :