Mario Dumont  |  LCN

 

 

À l’aube du débat des chefs en anglais, Mario Dumont souligne son opposition à une telle initiative et s’interroge sur les raisons qui ont bien pu motiver sa tenue.

«Je me permets de vous dire que je suis profondément contre ça», a-t-il déclaré d’entrée de jeu.

«Je vais vous dévoiler la vraie raison de la tenue de ce débat en anglais : c’est que Jean-François Lisée s’exprime très bien dans cette langue et il y a vu une opportunité», estime l’animateur.

«Il s’est dit ‘‘je parle mieux la langue que les autres et je n’ai pas un vote à perdre’’», ajoute-t-il.
 

 
 

 

SOURCE