Reportage de Marie-Christine Valois pour Radio-Canada le 30 janvier 2011.

« L’élan donné à la francisation par la loi 101 est stoppé net lors de l’accès au libre choix », croit Charles Castonguay, expert des questions linguistiques et démographiques qui avait participé à relancer le débat, en octobre 2009.

« Le passage au cégep en anglais n’est pas un phénomène anodin ou ponctuel. Ça s’inscrit dans un long cheminement qui est tourné vers l’anglais, où [l’élève] va adopter des comportements linguistiques anglicisés, s’adresser à des commis dans des commerces en anglais, consommer des biens culturels en anglais », affirme Patrick Sabourin, président de l’Institut de recherche sur le français en Amérique.

Lire l’article dans le site Internet de Radio-Canada


   Articles pertinents :