Article de Jean-Pierre Durand sur René Boulanger, invité dans le cadre d’une conférence des Jeudis de l’histoire tenue à la Maison Ludger Duvernay.

On vient de publier ces jours-ci un recueil de nouvelles et textes dramatiques de René Boulanger, Théâtre de la résistance, et je ne saurais trop vous le recommander. Je pense entre autres au texte « Segnora Hernandez a peur », qui relate la chronique d’une Espagnole parmi les Basques, à l’histoire « Ça s’est passé en 1948 », où il est question d’un Ian Paisley canadien tout aussi diabolique que son modèle nord-irlandais, et à la courte pièce « Vital, monte en haut ! », sur la colère et la dignité ouvrières. Bref, que des textes bien ciselés, qui nous font souhaiter que l’auteur persiste… et signe à nouveau.

Lire le texte de Jean-Pierre Durand dans le site de Vigile


   Articles pertinents :