Le moment est venu d’une grande et puissante remobilisation nationale en faveur de notre langue… avant qu’il ne soit trop tard.

 

Article du JOURNAL DE MONTRÉAL