Article d’Antoine DUBÉ publié dans Vigile.net le 8 janver 2012

Un débat s’il n’est pas résolu peut faire obstacle à l’union des forces.

Dans le Larousse, l’indépendance c’est : la situation d’une collectivité qui n’est pas soumise à une autre autorité. Alors que la souveraineté c’est la qualité du pouvoir politique d’un État ou d’un organisme qui n’est soumis au contrôle d’un autre état. Il dit aussi que la souveraineté nationale est un principe du droit public français selon lequel la souveraineté, jadis exercée par le roi, l’est aujourd’hui, exercée par l’ensemble des citoyens. Dans le Petit Larousse, on dit aussi que la souveraineté est «   le pouvoir suprême reconnu à l’État, qui implique l’exclusivité de sa compétence sur le territoire national et son indépendance dans l’ordre international, où il n’est limité que par ses propres engagements  ».

Dans le Robert la souveraineté est « l’autorité suprême (d’un souverain, d’un prince)  ». Il s’agit donc d’une notion juridique relative au pouvoir, à l’autorité. Indépendance, renverrait à la qualité de la relation qu’un État établit librement avec les autres États, notamment au sein des Nations unies, et qui est régie par le droit international public. Caractère d’un état qui n’est soumis à aucun autre état ou organe. Donc, la souveraineté serait un concept équivalent à celui d’indépendance.

Dans l’Encyclopédie Larousse méthodique qui traite du droit international public, la souveraineté c’est «  la plus haute compétence humaine en matière de constatation et d’application du droit qui puisse s’exercer sur un territoire déterminé  ». On ajoute : «  La caractéristique essentielle du pouvoir d’un État dit «  souverain  » sera la subordination directe au droit international  », c’est-à-dire, évidemment, sans l’intermédiaire d’un autre État, comme c’est le cas pour le Québec actuel.

En consultant d’autres dictionnaires, comme le Littré et le Hachette, on se rend compte vite qu’ils ont des définitions semblables. Ce qui nous amèn à conclure comme Gaston Laurion l’a fait dans l’Action Nationale, du 24 août 2007, que si l’on se fie aux dictionnaires, dont les données ne sont pas toujours totalement concluantes, les deux notions sont presque synonymes.

Voir sur Vigile.net


   Articles pertinents :