C O M M U N I Q U É

Statut de la Fête nationale à Montréal compromis :

La SSJB sert une sérieuse mise en garde au gouvernement Legault

 

Contre toute velléité de réduire l’importance de la Fête nationale du Québec dans la métropole, et notamment, contre toute volonté d’abandonner la télédiffusion du Grand spectacle de la Saint-Jean à Montréal.

 

Montréal, mars 2021 – La Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal, par la voix de sa présidente générale, Marie-Anne Alepin, exhorte le gouvernement Legault à ne pas normaliser pour l’avenir les arrangements exceptionnels qui, depuis l’an dernier – COVID oblige –, ont fragilisé le statut et la portée de la Fête nationale du Québec à Montréal. Au premier chef, la SSJB demande que le gouvernement s’engage à collaborer avec le Comité de la Fête nationale (CFN) afin que la métropole puisse renouer, dès que possible, avec son traditionnel Grand spectacle de la Fête nationale, et que ce spectacle soit de nouveau télédiffusé, comme c’est le cas depuis plus de quatre décennies.

 

Cette sortie survient alors que la ministre de la Culture, Mme Nathalie Roy, s’est exprimée sur la question, plus tôt cet hiver, signifiant le probable souhait du gouvernement Legault d’apporter des changements importants à la formule de la Fête nationale à Montréal, notamment, de réduire la portée de la fête à Montréal, pour ne produire qu’un seul grand spectacle télévisé, dans une région qui sera choisie chaque année.

 

Mme Alepin a fait valoir : « Considérant l’historique de notre Fête nationale, qui a vu le jour ici-même, à Montréal, en 1834, et compte tenu des immenses défis qui se posent actuellement au sein de notre métropole en matière d’inclusion, d’intégration, de cohésion nationale et de protection du statut du français, le gouvernement de la CAQ, qui se dit nationaliste, ne peut se permettre d’atténuer davantage le rayonnement des célébrations montréalaises de notre Fête nationale : vecteur de fierté, d’affirmation et de rassemblement. Pourquoi retirer la traditionnelle fête télévisée du Grand spectacle de Montréal qui est en ondes depuis plus de 40 ans ? Pourquoi être dans cette vision de retrait ? C’est une belle idée de faire rayonner les régions, mais il ne faudrait pas atténuer la fête dans la métropole québécoise, là où les enjeux culturels sont les plus criants. La Fête nationale s’est toujours célébrée à l’occasion de deux grandes diffusions nationales. Le gouvernement aurait tout à gagner à augmenter le déploiement de la diffusion de la Fête nationale. »

 

Du même souffle, la SSJB souhaite dissuader la CAQ de toute velléité d’étatisation de la Saint-Jean, sachant que cette fête constitue, dans son principe même, une fête populaire appartenant en propre à la nation, et non au gouvernement. Hélas, tout indique que la ministre Roy souhaite aller dans cette direction, plutôt que de faire confiance aux organismes établis qui, au fil des deux derniers siècles, ont acquis une véritable expertise en la matière.

 

Source : ssjb.com

Renseignement et demande d’entrevue :

Louis-Philippe Dubois, conseiller spécial  lpdubois@ssjb.com

 

Revue de presse :

LA PRESSE

Nous vous recommandons cet article de La Presse

La SSJB insiste pour avoir un spectacle à Montréal en 2022


Journal de Montréal

Fête nationale: va-t-on se reprendre cet été ?


TVA

«Provincialiser» la fête nationale?


Radio-Canada

La SSJB veut un spectacle de la Fête nationale à Montréal en 2022


Montreal Gazette

Société Saint-Jean-Baptiste frets about Fête nationale in Montreal after pandemic


L’actualité

Fête nationale: la SSJB insiste pour avoir un spectacle à Montréal, en 2022


MSN

Fête nationale: la SSJB insiste pour avoir un spectacle à Montréal, en 2022


QUB radio  (Antoine Robitaille)

Nathalie Roy veut durablement «provincialiser» la fête nationale, s’inquiètent Louise Harel et Marie-Anne Alepin


Journal de Montréal

Fête nationale: va-t-on se reprendre cet été ?


Journal de Québec

Fête nationale: va-t-on se reprendre cet été ?


TVA nouvelles

«Provincialiser» la fête nationale?