Le gouvernement du Canada n’est pas à la hauteur de son prétendu bilinguisme.
Plus le temps avance, plus on recule.  Plus nos institutions se « bilinguisent », plus on s’anglicise.
Le statu quo est intenable.
Puissions-nous, ensemble, avoir le courage d’agir en conséquence !